Les Voyeurs

Ici pas de plans culs, que des plans-séquences.


    Cinéma d'horreur

    Partagez
    avatar
    Antoine211

    Messages : 133
    Date d'inscription : 18/08/2010

    Cinéma d'horreur

    Message  Antoine211 le Mer 13 Oct - 12:00

    Je m'intéresse depuis peu à ce genre, prolixe en sous-films, en films ratés, et autres gâchis, mais qui a donné quelques grands moments de cinéma, aussi.
    J'aimerais bien m'attaquer directement aux bons films d'horreur, et laisser dans les vidéo-clubs les plus mauvais. Pouvez-vous m'aider ? J'ai pensé que la place de ce topic était ici, puisque son but est aussi de dire deux mots de l'histoire du cinéma d'horreur, et de donner une place noble à certains de ses métrages, en les distinguant de la bouillie des autres.
    J'ai par exemple vu il y a peu L'Exorciste, de Friedkin, que j'ai trouvé très bon, grâce à son alliage d'un rythme tendu, de quelques scènes remuantes et d'une réalisation de qualité.
    avatar
    florian

    Messages : 203
    Date d'inscription : 19/08/2010
    Age : 37
    Localisation : Paris

    Re: Cinéma d'horreur

    Message  florian le Mer 13 Oct - 15:41

    Je crois que je pourrai facilement te conseiller, car j’ai passé mon enfance dans les vidéo clubs à ne voir que des séries B et autres films Bis en tous genres, je pense donc avoir fait le tour du genre.
    Je te donne en vrac tous ceux que j’aime, toute époque confondu. Même si certain sont peut être a rangé dans le cinéma d’épouvante.

    J’aime beaucoup dans l’époque Hollywoodienne des années trente, l’âge d’or du cinéma d‘épouvante,
    Avec des œuvres très importantes comme :
    -"Les poupées du diable" de Tod Browning,
    -"La fiancée de Frankenstein" et "l’homme invisible" de James Whale,
    -"docteur X" et aussi "masques de cire" de Michael Curtiz (deux films splendides aux couleurs Bichromique),
    -"La chasse du comte Zaroff" d’Irving Pichel,
    -"L’iles du docteur Moreau" de Earle C. Kenton
    -"Docteur Jekyll et Mr Hyde" de Rouben Mamoulian,

    Il ya bien sur, les sublimes adaptations d’Edgar Poe par Roger Corman, avec les remarquables :
    -"La chambre des tortures", "le masque de la mort rouge", "la malédiction d’Arkham" (plus proche de l’univers de H.P Lovecraft), … mais surtout : "La tombe de Ligeia" et "La chute de la maison Usher".

    Il y a aussi la période du gotique Italien, avec des films brillants mais qui ne sont cependant pas sans défauts :
    -"Le masque du démon" et "le corps et le fouet" de Mario Bava
    -"La sorcière sanglante" d’Antonio Margheriti (sous le pseudonyme d’Anthony Dawson)
    -"Danse macabre" d’Antonio Margheriti et Sergio Corbucci. (adaptation d’Edgar Poe)

    Il y a aussi le genre Giallo, dont les plus importants sont :
    -"La fille qui en savait trop", et bien sur le très culte "Six femmes pour l’assassin" de Mario Bava
    -"Profondo Rosso"(titre français "Les Frissons de l'Angoisse) de Dario Argento

    Il y a aussi les films qui s’inspirent ouvertement de l'univers si particulier de l'écrivain H.P Lovecraft (le maitre littéraire du fantastique) :
    -"The thing" de John Carpenter,
    -"Alien" de Ridley Scott,
    -"La mouche" et "Frissons" de David Cronenberg
    -"Le monstre" et "la marque" (Terre contre satellite) de Val Guest

    Mais les seuls vraies adaptations (un peu fidèles), vraiment superbes de cet écrivain, sont les deux films de Stuart Gordon : "Réanimator" (librement inspiré de la nouvelle "Herbert West") et "Aux portes de l'au-delà" (d'après la nouvelle "De l'au-delà").
    Il y a aussi une autre adaptation de Lovecraft (encore plus fidèle cette fois) que j'ai pu voir, intitulée : "The Call of Cthulhu" (adaptation de L'Appel de Cthulhu), réalisé en 2005 par Andrew Leman. Le film à l'originalité d'être un film muet en noir et blanc, tourné avec très peu d’argent.

    Il y a aussi les slashers:
    -"Massacre à la tronçonneuse" de Tobe Hopper
    -"Happy birthay to me" de Jack Lee Thompson (Je ne l’ai pas revu depuis mon enfance)
    -"La baie Sanglante" de Mario Bava (qui est aussi un Giallo)

    Si tu veux voir quelques chose qui mélange le gore et la comédie pure avec allégresse, il y a le superbe "Braindead" de Peter Jackson.(il n'y a pas film plus gore!)

    Voir également deux films sublimes de l’espagnol Narciso Ibáñez Serrador : "Les Révoltés de l'an 2000" et "la résidence" (qui est un Giallo).

    Il y a aussi des films inclassables, entre thriller et suréalisme cauchemardesque :
    -"l’échelle de Jacob" d’Adrian Lyne (extraordinaire variation psychique de l’enfer de Dante)
    -"Carnival of souls" (le carnaval des âmes)de Herk Harvey. Film à l’ambiance fantomatique, qui quand je l’ai vu était une œuvre complètement méconnue, mais avec les années il est devenu culte.
    -"La nuit des morts vivants" de George Romero (à l'instar de la nouvelle vague, ce film fut une véritable révolution dans le genre. Il fut très rentable, mais malheureusement pour son auteur, il passa par accident dans le domaine public)
    -"Les prédateurs" de Tony Scott
    -"Long-week end" de Colin Eggleston (à ne pas confondre avec son médiocre remake).
    -"La compagnie des loups" de Neil Jordan. Superbe variation du "petit chaperon rouge", ce film est en réalité inspiré de l’ouvrage (que j’ai lu) du psychanalyste Bruno Bettelheim, intitulé la psychanalyse des contes de fées. C’est un film à classé dans le genre fantastique.
    -"Rosemary’s baby" de Roman Polanski (il faut voir aussi son film "Répulsion").
    -"Les lèvres rouges" d’Harry Kumel, avec une Delphine Seyrig étonnante qui interprète ici le rôle d’Erzébeth Báthory. (Il est passé la semaine dernière sur ARTE, très tard dans la nuit)
    -"Léonor" de Juan Buñuel, un film de vampire remarquablement réalisé par le fils de Luis.
    -"Du sang pour Dracula" et "la chaire pour Frankenstein", deux films uniques en leur genre de Paul Morrissey.

    Il y a aussi les grand films de maison hantés, dont les plus réussit sont en général des œuvres où la sugestion est de mise, dont les maitres étalons sont :
    -"La maison du diable" de Robert Wise,
    -"Les innocents" de Jack Clayton (voir aussi son très étrange film à mi-chemin du fantastique et de l’étrange, intitulé : "chaque soir à neuf heure").
    -"L’enfant du diable" de Peter Medak.
    -"Shining" de Kubrick
    -"Suspiria" de Dario Argento, qui est aussi un flamboyant et baroque slasher.

    Dans le début des années 90, il y a eut une vague de reprises de grands films fantastique de l’âge d’or des années trente (est pas que dans ce genre là) et qui en respectaient l’esprit. Quelques réussites :
    -"Dracula" de Coppola (ce film s’inspire curieusement beaucoup plus du "Pandora" d’Albert Lewin)
    -"Candyman" de Bernard Rose, se film romantique allie le gothique sudiste au fantastique urbain.
    -"Darkman" de Sam Raimi, brillante variation du "fantôme de l’opéra" (toujours avec ce romantisme).
    -"Mary Reilly" de Stephen Frears, adaptation intéressante du "docteur Jekyll et Mr Hyde".
    -"Frankenstein" de Kenneth Branagh, malgré ses défauts ce film n’est pas mauvais.
    -"Les Aventures d'un homme invisible" de Joh Carpenter. Contrairement à son prédécésseur,cette fois le protagoniste est du côté du bien !

    Il faut voir aussi "la volonté du mort" (The Cat and the Canary) de Paul Leni sortie en 1927.
    Car cette œuvre invente un genre typiquement hollywoodien (dont l’origine a été exporté d’Allemagne par son réalisateur) qui entremêle le rire et la peur, en traitant l’angoisse sur le ton de la comédie.
    Certes il à pris un gros coup de vieux, mais se célèbre film reste le prototype et l’ancêtre direct de films comme :
    "La maison de l’horreur", "scream", "Théâtre de sang" en 1973, "the bat" (1927) de Roland West où sa seconde version de 1930 du même cinéaste, "Une soirée étrange" (1932) de James whale, etc.
    Cela inspira à l’époque très vite Benjamin Christensen (un autre grand du genre) avec en 1929 "Seven Footprints to Satan" (qui est un film à voir absolument), "House of Horror" (1929), "The Haunted House" (1928)…
    Paul Leni fera encore bien mieux, dans son dernier film "le dernier avertissement" (1929).

    Il y a aussi un film absolument mythique que je rêve de voir. C’est "Londres après Minuit" de Tod Browning, qui est très largement considéré par les critiques de l’époque comme le meilleur film de son auteur. Mais malheureusement cette œuvre est aujourd’hui perdue.
    avatar
    florian

    Messages : 203
    Date d'inscription : 19/08/2010
    Age : 37
    Localisation : Paris

    Re: Cinéma d'horreur

    Message  florian le Mer 13 Oct - 17:01

    Bien que je sois certain d’en avoir oublié d’autres, j’ai pas indiqué qu’il faut voir absolument "Ne vous retournez pas" de Nicholas Roeg. La mise en scène et le montage y sont absolument bluffant, mais ce n’est pas vraiment un film d’horreur, mais plutôt un film d’angoisse très dramatique à résonnances fantastique.
    Mais les frontières entre le fantastique et le cinéma dramatique sont souvent très minces. Des films comme le nosferatu de Murnau où le cabinet du Dr Caligari de Wiene, sont beaucoup plus proche d’un certain cinéma poétique, que d’un univers d’épouvante ou ils sont souvent classés.
    Mais il faut dire que même dans le théâtre de Shakespeare, il y avait du fantastique, voir même de l’horreur. Comme dans sa pièce Titus Andronicus qui est d’une sauvagerie totale !
    On peut aussi trouver une certaine tension propre au cinéma d’angoisse dans Sa majesté des mouches, je parle de la version cinématographique de Peter Brook.
    avatar
    florian

    Messages : 203
    Date d'inscription : 19/08/2010
    Age : 37
    Localisation : Paris

    Re: Cinéma d'horreur

    Message  florian le Mer 20 Oct - 22:50

    Je me permets de poursuivre en indiquant d’autres films qui je trouve, sont de belles réussites du genre.
    Je n’indique pas forcément des films d’horreurs, mais plutôt des genres tournant autour : Thriller, fantastique, Giallo, etc.

    -Deux mains, la nuit / (où) deux mains dans la nuit (1945) de robert siodmak.
    Le cinéaste retrouve ici la palette de noirs et blancs de l’expressionnisme Allemand, avec tout un jeu d’ombres inquiétantes.
    L’œuvre évoque l’épouvante semée par un serial-Killer qui s’en prend surtout aux femmes handicapées, dans une bourgade de la Nouvelle-Angleterre du début du siècle. Ce film avait été pendant très longtemps considéré come un classique incontournable du cinéma d’épouvante, mais curieusement il semble aujourd’hui oublié.

    -Insomnies (2000) de Michael Walker. Ce thriller psychologique éprouvant, est le descendant direct du Répulsion de Roman Polanski.

    -L’autre (1972) de Robert Mulligan. Ce n’est pas un film d’horreur, mais un film où le fantastique nés uniquement de la suggestion. Il peut même être vu par les cartésiens comme un film psychologique.

    -Les tueurs de la lune de miel (1970) de Leonard Kastle. Histoire vraie relatant les escroqueries d’un couple qui utilise le mariage blanc, mais tombant très vite dans la criminalité.

    -Hangover Square (1945) de John Brahm. Mélodrame gothique situé dans le Londres de 1900, et qui relate les crimes d’un tueur en série. Par contre je n’ai pas vu la version du Jack l’éventreur (1944) du même cinéaste, mais il parait qu’il serait le meilleur sur le personnage.

    -Generation proteus (1977) de Donald Cammell. C’est une sorte de variation brillante de Frankenstein, qui met en scène un ordinateur ultra-intelligent, qui emprisonne dans sa propre demeure la femme de son inventeur dans le but de l’enfanter.

    -Terreur aveugle (1971) de Richard Fleischer. Ce film est un suspense éprouvant entre une femme aveugle (interprété par Mia Farrow) et un assassin caché dans sa maison.

    -Barbe-bleue (1944) d’Edgar Ulmer. Dans un Paris de Studio, c’est encore un tueur en série qui rode. Mais ce film reste pour moi marquant à cause l’interprétation sublime de John Carradine.

    -L'Abominable Docteur Phibes (1971) de Robert Fuest, avec Vincent Price.

    -Link (1986) de Richard Franklin. Plus proche du Thriller, ce film met en scène une femme prise au piège dans un laboratoire de Zoologie par un singe jaloux.

    -sœurs de sang (1973) de Brian De Palma. Superbe thriller Hitchcockien !

    -Pulsions (1980) de Brian De Palma. Sorte de remake génial de "Psychose", pour moi c’est un des films les plus aboutis de De palma. Bien que je pense que ses meilleurs films sont "Phantom of the Paradise" (version rock du "fantôme de l’opéra") et "Obsessions" (inspiré de "sueur froide").

    -Le projet Blair Witch (1999) de Daniel Myrick et Eduardo Sánchez. Je trouve ce film superbement éprouvant !

    -le peuple des abimes (1968) de Michael Carreras. Très proche de certain films du type "le continent oublié" où "le sixième continent", cette œuvre est absolument unique en son genre.

    -Théâtre de sang (1973) de Douglas Hickox. Le film raconte l’histoire d’un comédien qui assassine tous les critiques qui n’ont pas été bienveillant à son égard. C’est surtout un film d'humour noir. (Avec Vincent Price)

    -The comedy of terror (1963) de Jacques Tourneur. Il faut absolument voir ce film, qui est une comédie purement macabre. Il relate les méfaits de croque-morts qui décident de multiplier leur chiffre d’affaires. (Avec Boris Karloff, Peter Lorre et Vincent Price)

    -les monstres de l’espace (1967) de Roy Ward Baker. Il ne faut pas ce fier au titre qui peut faire penser à un nanar. Cette œuvre est tout simplement l’une des meilleures réussites du genre fantastique/Science-fiction.

    -la fille de Jack L’éventreur (1971) de Peter Sasdy. J’ai été plutôt surpris par la qualité de ce film, qui met en scène la propre fille du célèbre assassin, qui ce lance également dans une carrière criminelle.

    -Phénoména (1984) de Dario Argento. Il y a dans ce film de grands moments ce cinéma !

    -La femme nue et Satan (1959) de Victor Trivas. Il y a tellement longtemps que j’ai vu ce film, que je ne me souviens plus de son histoire. Je me rappelle seulement que de certaines images, comme celle où l’on voit Michel Simon vivant avec une tête coupé trempé dans une sorte de sérum. En tous cas c’est un film que j’aimerais bien revoir, et il est fort possible qu’après je change complètement d’avis et te le déconseille.

    -L'EFFROYABLE SECRET DU DOCTEUR HICHCOCK (1962) de Riccardo Freda, avec Barbara Steele. Un classique du genre, ce film est un des rare à traiter ouvertement de la nécrophilie.

    -Le spectre du professeur hichcock (1963) de Riccardo Freda, avec Barbara Steele. Ce film n’est pas une suite du précédent, c’est une sorte de relecture du "facteur sonne toujours deux fois".

    -Les griffes de la nuit (1984) de Wes craven.

    -la dernière maison sur la gauche (1972) de Wes Craven. Qui est un remake de "La source" d’Ingmar Bergman (le film favoris de Craven). Ce dernier était d’ailleurs le précurseur d’un sous genre : le "rape and Revenge.

    Parmi des œuvres plus récentes, je citerais :

    -"Eden lake" de James Watkins.

    -"Haute tension" d’Alexandre Aja. Je trouve que ce film Français a de quoi faire pâlir la majorité des productions Américaine, … c’est sacrément bien mené !

    -the descent de Neil Marshall. Un film claustrophobique.

    -"Ils" de David Moreau et Xavier Palud. C’est un film Français au scénario très simpliste, mais la mise en scène est terriblement efficace, tout y est suggéré superbement !

    Il y ne faut pas oublier les films de cannibales, dont je retiendrai ceux de Ruggero Deodato (surtout "Le Dernier monde cannibale" et "Cannibal Holocaust").


    J’ai par ailleurs fait une liste personnelle de films, qui ont une forte réputation dans le genre, mais que je n’ai pas encore vus. Voici la liste :

    -Le château des amants maudits (1956) de riccardo Freda.
    -Le manoir de la terreur/Demoniac (1963) d’Alberto de Martino (sous le pseudo de Martin Herbert).
    -Twisted Nerve (1968) de Roy Boulting. (Je ne connais de ce film que sa musique ultra célèbre).
    -Qu’est il arrivé à tante Alice (1969) de Lee H. Katzin.
    -La fiancée du vampire (1970) de Dan Curtis.
    -Dracula et ses femmes vampires (1973) de Dan Curtis.
    -Les maitresses de Dracula (1960) de Terence Fisher.
    -La femme reptile (1966) de John Gilling.
    -La malédiction des Whateley (1967) de Davis Greene. (C’est celui que j’ai le plus envie de voir de cette liste).
    -Jonathan, le dernier combat contre les vampires (1969) de H. W. Geissendorfer.
    -Le mystère du château noir (1952) de Nathan Juran.
    -Spectre (1980) d'Ulli Lommel.
    -Dunwich Horror (1970) de Daniel Haller.
    -Fondu au noir (1980) de Vernon Zimmerman.
    -Comtesse Dracula (1970) de Peter Sasdy.
    -L’homme tatoué (1969) de Jack Smight. (Il parait que c’est un superbe film de Science-fiction).
    -Docteur cyclope (1940) d’Ernest B. Schoedsack.
    -Le manoir de la peur / (où) L’homme noir (1927) d’Alfred Machin. (J’ai vu de ce cinéaste "Maudite soit la guerre", qui est un sacré film).

    Contenu sponsorisé

    Re: Cinéma d'horreur

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 14:06